X
Discover

Le Festival Le Plus « mignon » Du Japon

#gallery-1 {
margin: auto;
}
#gallery-1 .gallery-item {
float: left;
margin-top: 10px;
text-align: center;
width: 100%;
}
#gallery-1 img {
border: 2px solid #cfcfcf;
}
#gallery-1 .gallery-caption {
margin-left: 0;
}
/* see gallery_shortcode() in wp-includes/media.php */

DÉCOUVRIR: le festival le plus « mignon » du Japon

Si vous vous trouvez au Japon à la
mi-novembre, vous aurez peut-être l’occasion de croiser de jeunes enfants vêtus
de costumes traditionnels dans des temples locaux. Se tenant officiellement le
15 novembre, le festival Shichi-Go-San,
littéralement « Sept-Cinq-Trois »,
représente un rite de passage traditionnel réservé aux enfants de tout le Japon.
Cette fête, durant laquelle les parents prient pour leurs enfants, célèbre les
garçons de cinq ans et les fillettes de trois ans et sept ans.

La fête du Shichi-Go-San, qui remonte à l’Ère Heian, était célébrée chez
les familles de la noblesse pour marquer les différentes étapes entre la petite
enfance et l’âge de raison, à une époque où la mortalité infantile était
élevée. Les troisièmes, cinquièmes et septièmes anniversaires donnaient lieu à
des festivités, ces trois chiffres étant considérés comme favorables dans la
culture japonaise. Lors de chacune de ces étapes importantes, les familles organisaient
une cérémonie et priaient pour la bonne santé de leurs enfants.

Aujourd’hui, le costume est un élément central
de ces festivités. Les parents accordent une attention particulière à la tenue
de leurs enfants, vêtus comme des « mini-adultes ». Les garçons
portent des hakamas traditionnels et
les fillettes sont vêtues de kimonos. Les photographies prises durant la
cérémonie sont envoyées aux familles et aux amis en souvenir de cet anniversaire
si important.

Back to top
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
experience
page