X
Food

Les Miso Ramen: Quand Les Saveurs Du Japon S’invitent En Cuisine

#gallery-1 {
margin: auto;
}
#gallery-1 .gallery-item {
float: left;
margin-top: 10px;
text-align: center;
width: 100%;
}
#gallery-1 img {
border: 2px solid #cfcfcf;
}
#gallery-1 .gallery-caption {
margin-left: 0;
}
/* see gallery_shortcode() in wp-includes/media.php */

GASTRONOMIE: Les miso ramen : quand les saveurs du Japon s’invitent en cuisine

Au début de l’année, nous avions prédit que 2020 serait l’occasion de sortir nos baguettes et de nous mettre à la cuisine japonaise.

Alors que la cuisine japonaise que l’on dit « healthy » (saine, en anglais) est toujours aussi célèbre, notamment avec la fameuse saveur Umami, il n’a pas été aussi facile que ce qu’il n’y paraît de maîtriser nos sushis et nos sobas. Malgré la réouverture des restaurants, les avions restent au sol, nous vous proposons donc de vous apporter les saveurs du Japon dans vos cuisines avec des recettes simples.

Les ramen sont un plat apprécié aux quatre coins du Japon, où les ventres affamés se délectent de ces délicieux bols de nouilles fumants relevés d’un twist d’umami. Mais si la confection de la soupe parfaite demande, sinon des années d’expérience, au moins plusieurs heures de mijotage, cette recette toute simple fera ressembler votre cuisine à une échoppe japonaise de ramen en quelques minutes seulement.

Peu coûteuses et pourtant extrêmement savoureuses, les nouilles ramen sont en passe de devenir un culte mondial. Or c’est à la Chine que nous le devons, car les ramen ont été introduites au Japon par le biais des petites échoppes de cuisine de rue du quartier chinois de Yokohama. Près de 150 ans plus tard, des chefs à travers tout le pays consacrent des années de leur vie à perfectionner leurs recettes, qu’ils gardent d’ailleurs farouchement secrètes. Dans n’importe quelle ville du Japon, vous aurez tôt fait de trouver la boutique de ramen la plus proche, dont les innombrables variétés régionales rassasient les estomacs creux dès les premières heures de la journée.

Il faudrait toute une vie pour explorer l’infinie diversité de cette spécialité de restauration rapide la plus populaire du Japon, sans parler de vouloir préparer soi-même ce complexe bouillon de viande ou de poisson. Les miso ramen, originaires d’Hokkaido, sont ainsi une recette de base rapide et facile pour commencer. Typiquement japonaises, les miso ramen sont une interprétation relativement récente de ce plat emblématique. En trichant un peu et avec l’aide d’une pâte miso achetée dans le commerce, il est assez facile de concocter en deux temps, trois mouvements un délicieux bol de ramen.

 

Ingrédients :

(pour 2 personnes)

Nouilles ramen pour deux personnes

2 œufs de calibre au choix

2 choux pak choi émincés

2 cébettes ciselées

2 c. à c. d’huile pimentée (facultatif)

Oignons frits

Graines de sésame torréfiées

Pour la soupe miso :

1,2 l d’eau

4 c. à s. de pâte miso rouge ou verte

2 c. à c. d’huile de sésame

Une pincée généreuse de poivre blanc

Sel

 

La recette :

Étape 1 :

Avant de commencer, préparez la garniture. Coupez les cébettes en fines rondelles et faites dorer les graines de sésame à sec dans une poêle. Préparez les oignons frits en éminçant un oignon que vous ferez frire dans de l’huile jusqu’à ce que les morceaux soient bien bruns. Placez-les ensuite sur une assiette recouverte d’une feuille de papier absorbant afin d’éliminer l’excédent de graisse.

Étape 2 :

Préparez la soupe miso. Versez 1,2 l d’eau bouillante dans une grande casserole et ajoutez les nouilles ramen. Faites cuire à feu moyen jusqu’à ce que les nouilles soient quasiment prêtes, en respectant le temps indiqué sur l’emballage.

Étape 3 :

Dans un bol séparé, délayez la pâte miso dans quelques cuillères à soupe d’eau chaude des pâtes. Mélangez jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse.

Étape 3 :

Lorsque les nouilles sont presque cuites, baissez le feu et incorporez la pâte miso, l’huile de sésame et le poivre blanc. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement au besoin.

Étape 4 :

Ajoutez le chou pak choi et cassez les œufs directement dans la soupe frémissante pour les faire pocher avec les nouilles. Laissez cuire jusqu’à ce que le pak choi soit tendre et le blanc opaque, en arrosant les œufs de bouillon pour accélérer la cuisson.

Étape 5 :

Retirez délicatement les nouilles de la casserole et répartissez-les dans deux bols. Garnissez de pak choi et d’un œuf poché, puis recouvrez du reste de soupe.

Étape 6 :

Agrémentez d’un trait d’huile pimentée, de quelques rondelles de cébettes, d’oignons frits et de graines de sésame torréfiées.

Crédits photos : Alex Rebbeck pour ANA

Adaptation de la recette de Shu Han Lee

Zurück nach oben
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
experience
page